OK

Une voix pour l’indépendance

L’ASG a été fondée en 1986 pour donner un profil clair au secteur alors émergent des gérants de fortune indépendants. Dès le début, la priorité a été donnée à l’adoption de méthodes de travail indépendantes et professionnelles et à la création d’un label de qualité. Aujourd’hui, l’association s’est imposée comme la plus influente du secteur.

 

Dans l’optique d’un solide ancrage des GFI dans le secteur financier et d’une autorégulation, elle a élaboré des directives et, en 1990, un code d’honneur par lesquels les membres de l’Association garantissent la qualité et le professionnalisme dans la gestion de fortune.

 

Après plus d’une décennie marquée par une adhésion en constante hausse, l’organisme d’autorégulation (OAR) de l’ASG a été reconnu officiellement en 1999 par l’autorité fédérale compétente. Parallèlement, le code d’honneur et les directives relatives au blanchiment d’argent ont été repris dans un Code de conduite strict qui a servi de réglementation déterminante pour la profession au cours des dix années qui ont suivi. Ce n’est qu’en 2009 que ce Code de conduite a été révisé et remplacé par un nouveau, davantage orienté vers les intérêts des investisseurs et tourné vers les marchés étrangers du fait de la large observation de la directive européenne sur les marchés d’instruments financiers (MiFID).

 

Grâce à ce Code de conduite, qui constitue en Suisse la norme pour l’exercice d’une gestion de fortune professionnelle, sérieuse et de qualité, ainsi qu’à la participation active et à la collaboration aux événements politiques, l’ASG a acquis le respect et la reconnaissance des autorités et s’est forgé une image d’intégrité.